Février 2021 – Un mois riche en émotions ;-)


Pas à pas / mardi, avril 6th, 2021

A l’auberge de la Soupe aux cailloux, Février abrita une auberge participative “En attendant le printemps”, avec des premières fois et plein de nouveautés ! 

Quoi de neuf?

Côté nouveautés, afin de permettre à chacun d’être plus autonome, nous avons mis en place de belles étiquettes dans la cuisine (étiqueteuse prêtée par notre voisine, Cécile) et aussi la réalisé un plan des espaces de l’auberge.
Ainsi, d’un coup d’œil, chacun peut savoir quel espace est occupé ou disponible que ça soit pour son dodo ou pour un atelier ! Oh trop malin … surtout pour prévoir les roulements des chambres quand il y a beaucoup de monde ! Et oui parfois, il y a beaucoup de monde 😉

Aussi pour que l’auberge soit plus agréable, nous continuons le grand vide maison. Février, c’était le tour du grenier et du garage : 2 gros chantiers !
On a tout sorti pour trier et envoyer soit à la déchetterie soit à la ressourcerie 😉 Ah, on y voit plus clair, légèrement honteux de toute cette accumulation de choses mais on se sent, surtout, plus léger !

Il y a également eu un début de création de rideaux pour la caravane. Le tissu est acheté depuis fin décembre : il était temps de se lancer 😉
Je crois juste que j’ai coupé trop court !
C’est pourtant pas faute d’avoir recompter plusieurs dizaines de fois ;-( Verdict quand on aura installé les tringles !

Les premières fois de l’Auberge

Comme tout être vivant, l’Auberge vit, elle aussi, ses premières fois !

Ainsi, l’auberge a été loué quelques jours en Air B n B. Une très bonne astuce pour faire rentrer des sous dans l’association. La famille était adorable et a pris grand soin de l’auberge. Voilà une autre façon de participer à la transition tout en restant en ville.
Bon c’était du boulot, niveau rangement, ménage, étiquetage mais c’est bien ça fait une échéance pour avancer pas à pas et on va commencer à devenir de plus en plus efficace !

Autre première fois : la panne de fioul (pas de chauffage, ni d’eau chaude), le premier jour de neige! Hummm nous n’étions pas fiers ! Il aurait fallu vérifier plus souvent le niveau de fioul mais nous n’avons pas encore le réflexe. Sauf que nos bonnes étoiles étaient là. C’est arrivé entre la fin de la semaine d’auberge et le début du Air B n B. Parfait timing pour remplir la cuve de 1800 litres ! Bon certes, nous avons eu un peu froid, tout les deux, mais nous avions le feu de cheminée, les Damart et la couverture chauffante 😉

Dernière “première fois du mois”, la neige ! et oui, pour le dernier jour de notre auberge participative, il a neigé. C’était la nuit du mardi ou mercredi pour le plus grand bonheur des grands et des petits. Du coup, avec Ségolène et Thomas, nous avons découvert une nouvelle balade dans une belle forêt au dessus de Damblainville.

Il y avez un grand soleil, le ciel bleu … le temps s’est arrêté le temps de quelques heures! Ségolène en a profité pour prendre de magnifiques photos de Damblainville sous la neige (allez voir son site internet, c’est de toute beauté 😉

Je suis ravie de ce moment de neige. Selon moi, un hiver sans neige, c’est un hiver que l’on ancre pas dans son esprit !

#3 Semaine d’auberge participative “En attendant le printemps”

Après notre moment de réflexion sur les Tiers lieux en janvier au coliving, nous souhaitons programmer nos semaines d’auberge participative avec 4 axes :

  • prendre soin de soi,
  • prendre soin du groupe,
  • prendre soin de l’auberge,
  • prendre soin du territoire.

Concernant le territoire, nous organisons et participons à des chantiers participatifs. En effet, le chantier participatif permet à l’acteur local d’avoir un coup de main en échange du temps passé à raconter son métier et son parcours. Il me semble que c’est gagnant-gagnant pour le futur néo-rural et pour l’acteur local ! Et pour l’instant, ça semble être confirmé des deux côtés 😉

Lors de cette première session, nous avons visité avec Claude, un passager de l’auberge, l’exploitation de calvados de Marie-laure Leplat.
Elle nous a raconté son parcours et le chemin de la pomme pour devenir un cidre, un pommeau ou un calva ! Enfin, nous avons terminé notre visite par une dégustation. Une dégustation avec une personne passionnée, ça a un goût de poésie !

Aussi, nous avons participé à un chantier de plantation de haies à la ferme de la Bignetière à St Pierre la Vieille avec les scouts et l’association Haies d’honneurs. Denis et sa famille sont arrivés l’été dernier dans la région. Nous étions bien une trentaine pour planter 2000m de haies bocagères. Il pleuvait et faisait froid mais nous étions si heureux de faire ensemble pour le territoire que nous n’avons pas vu le temps passer. Nous avions aussi prévu un sauna pour le retour à l’auberge (ça c’est le côté prendre soin de soi 😉
Lors de ce chantier, nous avons rencontrés pleins de nouvelles personnes : des voyageurs coincés à cause du Covid (Thomas et Thibaut), des maraichers et des éleveurs. Même que l’on est passé à la télé sur France 3. C’est fou notre notoriété depuis qu’on est arrivés à la campagne !

Pour prendre soin de l’auberge, nous avons commencé un chantier pour installer un récupérateur d’eau. Fleur, une autre passagère (nous n’avons toujours pas tranché sur le nom des personnes qui passe à l’auberge 😉 et Thibaud, ont déplacé les récupérateurs (achetés en aout) et creusé un trou. Un gros trou !

Pour prendre soin du groupe, lors de cette session, il y a eu un moment d’introspection avec un Flow game et un partage d’astuces pour démarrer son jardin au printemps ainsi qu’un troc de graines.
C’est quoi le Flow game? un voyage intérieur en coopération avec un groupe. C’est assez long comme jeu (env.4h) mais hyper puissant. Je débute la facilitation donc ça a été légèrement laborieux mais très enrichissant !

Pour le partage d’astuces du jardin, Laurent, maraicher de reconversion, est venu nous partager ses outils pour bien débuter son jardin. Ensuite, un tour de table a permis à chacun de se présenter et transmettre d’autres astuces. On a fini avec un tea time et un troc de graines. Simple mais tellement agréable !

Les “à côtés” de l’auberge

A côté de l’exploitation de l’auberge participative, Thibaud retape la caravane pour en faire une chambre dans le jardin. L’isolation des murs est quasiment terminée. Il va falloir réfléchir au revêtement que l’on va mettre sur le contre-plaqué : peinture ou papier peint?, fabriquer le lit et les rideaux 😉

Et moi, j’avance sur le projet de construction d’une maison bioclimatique pour y installer une éco-colocation. Nous avons visité 3 maisons du coin en bois. L’occasion d’avoir leur retour d’expérience et de rencontrer des nouveaux voisins 😉

Le temps passe, l’auberge se prépare doucement à fleurir pour la belle saison. Chaque amélioration de la maison nous mets en joie, nous rapprochant à chaque pas d’un espace rêvé pour la rencontre et l’échange.

Belle journée à vous et merci de nous avoir lu ! Bises !

3 réponses à « Février 2021 – Un mois riche en émotions ;-) »

  1. Passager / passagère : j’adore ! on sent le mouvement.
    Le grenier donne envie de venir cocooner et rêver.
    Bon vent d’avril à l’auberge !

  2. C’est incroyable toute cette vie que vous mettez dans cette auberge! ça respire le beau l’harmonieux et l’humain. Merci pour ses news réjouissantes qui donnent envie de venir vous voir et participer!

Les commentaires sont fermés.