Mars 2021 – Que de cadeaux !


Pas à pas / vendredi, avril 16th, 2021

Le mois fut généreux en merveilleuses expériences : Chantiers participatifs, moments expérientiels, transmissions culinaires, contemplations et découverte de projets alternatifs !

Les chantiers du mois

Comme indiqué dans l’article du blog du mois de février, nous aimons la dynamique des chantiers participatifs. En échange d’un temps de discussion sur le parcours et le métier de l’acteur local, les pas-sagers filent un coup de main. Ainsi, le futur néo-rural peut découvrir le quotidien des locaux et pourquoi pas révéler ou confirmer des envies de reconversion professionnelle !

Ce mois-ci, nous avons organisé ou participé à 5 chantiers ! (Ah ouais quand même, je comprends mieux pourquoi je me sens fatiguée 😉

Lors de la session “Pépites du monde”, nous sommes allé une aprés midi chez Marie laure Leplat, productrice de Calvados. Avec Ségolène et Fleur, nous avons protégé de jeunes pommiers avec des corsets : ils permettent aux pommiers d’être protégé pendant environ 10 ans de la gourmandise des vaches ! Elles aiment la jeune écorce et les pousses, un régal ! En échange de ces quelques heures, Marie Laure ,nous a raconté son parcours, son métier et les étapes de production du calvados pour terminer par une dégustation toujours aussi poétique 😉

Le 2nd chantier était organisé par le Coliving El Capitan. Le projet qui nous a inspiré l’auberge de la Soupe aux cailloux. Voilà quelques temps que nous avions envie de remercier cette maison en plus de ses porteurs de projet. Un vrai moment de gratitude pour tout ce qui nous ont offerts. 4 jours de construction, réparation, nettoyage pour bichonner cette maison. Nous étions une quinzaine chaque jour, il y avait des tâches déjà détectées de conception ou de réalisation et chacun choisissait en fonction de ses envies. A côté, il y avait une équipe cuisine et nettoyage pour reprendre des forces entre deux tâches. L’ambiance était extraordinaire et les transformations poussaient à chaque coin de la maison ! Magique !

Plus particulièrement, Thibaud a conçu et réaliser un meuble pour le tri des poubelles et amélioration d’un plan de travail. Moi en plus d’être souvent dans la team repas, j’ai participé à la confection d’un rideau pour séparer le salon de la cuisine. Ca m’a redonné le goût de me relançer dans mes rideaux pour la caravane 😉

Ensuite, il y a eu 3 chantiers à l’auberge.

Avec les conseils de Michel, propriétaire de l’auberge et papa de Thibaud, nous avons continuer d’installer les récupérateurs d’eau et tailler les arbustes du jardin. Pour les récupérateurs d’eau, après avoir fait un trou avec Fleur, nous avons installé des pierres avec Claudia . Michel et Thibaud ont ajouté des traverses de chemins de fer (récupérées à l’époque par le grand père André ;-). Ainsi, les récupérateurs d’eau ne risquent pas de s’affaisser (hum, c’est une bonne nouvelle !). Reste plus qu’à installer la tuyauterie. Niveau timing, on est plutôt pas mal ! ouf ! Depuis qu’on est arrivés à la campagne, j’ai souvent l’impression de faire les choses en urgences. Comme je ne connais pas les étapes à l’avance, une fois que je constate le manque c’est déjà trop tard pour cette année (par exemple, tailler les haies, les semis…). Je crois que c’est vrai surtout pour le jardin !

Ensuite, petit défi après une session d’auberge participative (la dernière fois c’était la panne de fioul + préparation Air B n B), faire rentrer 10 stères de bois dans le garage. Pour ce faire, avec Fleur, durant une après-midi, nous avons vidé la dernière partie du garage.

Le lendemain, 14H30, l’agriculteur avec son tracteur et sa remorque a benné 10 stères de bois sur le trottoir devant l’auberge. C’était énorme ! Nous n’étions pas bien fiers ! Est ce que ça va rentrer? combien de temps ça va nous prendre à ranger tout ça? On se sentait légèrement débutants ! 5 min plus tard, Cécile, notre voisine, vient nous aider 😉 3H plus tard : les 5 stères sont rangés des deux côtés du garage. Les 5 stères restants repartent le surlendemain chez des voisins ! Pour les finances de l’association et pour notre garage, c’est pas plus mal d’avoir réussi à mutualiser la livraison du bois 😉 Résultat de cette semaine : je ne me suis même pas culpabilisé de ne pas avoir fait de sport !

Le dernier chantier s’était de préparer l’auberge pour sa première privatisation. Grand nettoyage de printemps (terrasse, piscine,…), alléger la chambre du grenier, trier nos cartons de produits ménagers, … ça donne envie de rester tellement c’est propre et rangé !

Des moments expérientiels

La plus grande réussite du mois (et même depuis encore plus longtemps) pour nous, ça été de voir émerger une programmation participative lors du séjour “Pépites du monde”. Comme à son habitude, nous avions prévu des choses pour soin de soi, du groupe, de l’auberge et du territoire, mais plusieurs pas-sagers sont venus avec des surprises à partager dans leur valise !!

  • Ainsi, Vanina nous a fait découvrir le Jeu du Phoenix. Le Jeu du Phoenix est un jeu de cartes philosophiques. Il s’agit de questionnement, de réflexion et de méditation intellectuelle : un véritable tarot philosophique, créé par le philosophe et écrivain Vincent Cespedes. Nous avons pu nous offrir un moment d’introspection sur un sujet du moment. Et même que Vanina a offert un exemplaire du jeu à l’auberge, de quoi renouveler l’expérience quand vous viendrez 😉
  • En parlant de jeu, nous avons expérimenté le prototype du jeu Ikigai créé par Fleur, la plus fidèle pas-sagère de l’auberge. Ikigai, c’est une philosophie de vie qui s’enracine dans la culture japonaise et en particulier dans celle de l’île d’Okinawa. La fameuse île des centenaires ! Identifier son Ikigaï revient à donner un sens à sa vie, à se connecter à son essentiel, à retrouver l’énergie de se lever le matin.
  • Autre jeu dans un tout autre style, Cécile et Béno des petites évasions ont créé une boite d’énigmes E.N.K.E.T.O pour les enfants de 8 à 12 ans. Depuis quelques semaines, je l’ai commencé avec Elly, notre voisine. Elle adore et moi aussi 😉
  • Ségolène de Comlow nous a offert un voyage sonore. Une heure où nous avons pu lâcher prise aux sons de ses instruments. Ce voyage a parfaitement inauguré la salle zen de la Soupe aux cailloux !

Enfin, Thomas nous a partagé un récit de voyage à Oman et Claudia a offert à la piscine et aux semis un concerto de violon 😉

Des transmissions culinaires

Cette auberge sur le thème du voyage a été l’occasion de se partager des recettes interculturelles ou intergénérationnelles !

Jane, habitante de Falaise, nous a transmis sa joie d’utiliser les épices dans nos plats. Elle nous a fait découvrir le vaghar et le ghee. Pour déguster, elle nous avait préparé une soupe aux pois cassés avec son vaghar, un chutney et des citrons confits. Hummm c’était trop bon et trop chouette ce moment de partage !

Après l’Inde, nous sommes partis au Mali avec la découverte du Borokhé cuisiné par Marjolaine. Un plat à base d’épinard et beurre de cacahuète ! Aie aie un vrai régal 😉

A côté, Sylvie, nous a partagé et fait déguster la recette des crêpes de sa famille (à cuire au gaz 😉 Ba voui, on manquait de dessert pour les enfants ! Autre œuvre d’art de la semaine, Ségolène, en pleine nuit, a cuisiné un incroyable pain d’épices ;-).

Moi, je me suis lancée dans la réalisation d’une teurgoule. Spécialité sucrée normande, ma voisine, Danielle m’a transmis la recette de sa famille. Ma première expérience fut assez concluante et a permis de faire un dessert pour 15 !

Autres gourmandises, Claudia, nous a rapporté des produits fait maison : du caramel de pommes (si si je vous promets ça existe !), de la fêta et du chutney. C’était trop bon !!

Contemplation, fascination : l’art de la gratitude?

A l’auberge, on s’exerce “à faire” autant qu’ “à être” ! Pour ce faire le meilleur exercice, c’est ralentir et remercier 😉

Remercier le soleil qui chauffe suffisamment au mois de Mars pour prendre le café sur la terrasser. Remercier le café dans notre tasse.

Contempler les chats qui sont des maîtres en apprentissage “d’être” !

C’est aussi s’extasier devant des champignons et des graines qui poussent.

Etre fascinée par le panier fabriqué par Cécile en vannerie alors qu’elle a débuté depuis quelques mois 😉

Découverte de projets alternatifs

Ce mois de Mars et ces rencontres ont permis de découvrir de nouveau projets. En effet, à l’auberge de la soupe aux cailloux, on peut y rencontrer des personnes en transition ou alors des porteurs de projets.

Grâce à Alexandre et Marjolaine, nous avons découvert, le projet Existence B. “Une expérience originale d’éco-régénération portée par une micro société représentative de la sociologie française”. Un projet inspirant !

Avec Claudia, nous avons eu des infos sur son lieu : la Ferme expérimentale du caviar ! Qu’une envie le découvrir 😉

Enfin, nous avons pris le temps d’une escapade pour voir nos copains de Vire, Shirley et JR qui attendent leur premier baby. Lors d’une balade, nous sommes passés à la Ferme de la Ménardière chez Esther et Jonas (maraicher bio en traction animale) pour découvrir leur projet et aussi s’attendrir devant les agneaux et le petit veau 😉

Quelle chance de pouvoir vivre toutes ces aventures ! L’envie de la Soupe aux Cailloux de mélanger les ingrédients apportés par chacun pour faire de chaque séjour un plat au goût riche et unique fonctionne à merveille !

Une réponse à « Mars 2021 – Que de cadeaux ! »

  1. bravo pour tous ces projets ! 🤗
    P a dit : on peut aller à l auberge d Eleonore ?
    les recettes m ont fait très envie. je veux goûter ta teurgoule !😋
    Bon mois d avril !
    hâte de lire vos projets en cours.

Les commentaires sont fermés.